RSA

Entré en vigueur le 1er juin 2009 en France métropolitaine, le revenu de solidarité active (RSA) a remplacé le revenu minimum d'insertion (RMI) et l'allocation parent isolé (API). Cette aide s'adresse aux personnes n'ayant pas ou peu de ressources pour subsister.

Pour ceux qui ne travaillent pas, le RSA constitue un revenu minimum. Pour les actifs aux ressources limitées, il permet de mettre un peu de beurre dans les épinards. Il permet donc de lutter contre la pauvreté tout en encourageant le retour à l'emploi. D'ailleurs, selon la situation du demandeur, son versement peut s'accompagner du devoir de rechercher un travail ou d'entreprendre des actions en faveur d'une meilleure insertion.

Le montant du RSA est déterminé par la composition et les ressources du foyer du demandeur. En 2018, il s'élève à 545,48 euros minimum.