Intrapreneuriat

Né dans les années 1970, l'intrapreneuriat a la cote. Comme son nom l'indique, cette pratique permet aux salariés d'entreprendre en interne, de travailler sur un produit ou un service au sein-même de leur entreprise, à la condition que ça serve sa vision, sa stratégie.

Les avantages sont nombreux pour le collaborateur comme pour la société. Le premier va pouvoir développer son projet tout en étant protégé et encouragé par ses dirigeants. L'entreprise, elle, y trouve un moyen peu coûteux d'innover. Et puis ça lui permet de conserver ses talents et même d'en attirer de nouveaux.

Aujourd'hui, un peu plus d'un tiers des entreprises françaises proposent cette formule à leurs salariés, mais elle devrait se généraliser dans les années à venir. Qui voudrait s'en priver ?