FSDIE

Créé en 2001, le Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE) a plusieurs objectifs. Il permet de soutenir des projets collectifs hors cursus, mais aussi de venir en aide aux élèves en difficulté financière. Il est principalement alimenté par des fonds prélevés sur les frais d'inscription des étudiants, à hauteur d'une quinzaine d'euros par élève. Le reste vient des universités et parfois des collectivités locales.

En pratique, 70 à 80% des fonds sont alloués à des projets montés par des étudiants, qu'ils soient culturels, sportifs, humanitaires... Le reste, dans une limite de 30%, est dédié à l'aide sociale aux élèves défavorisés. Mais il s'agit de coups de pouce ponctuels, qui ne peuvent excéder 800 euros par an.