Disrupter

À ne pas confondre avec éructer, le terme disrupter fait partie de ces anglicismes dont le monde du numérique raffole. C'est la raison pour laquelle vous ne risquez pas de le trouver dans le dico. Il vient de l'anglais to disrupt, qui signifie perturber et est utilisé pour désigner les chamboulements causés par une start-up dans un secteur de l'économie.

Pour s'imposer sur un marché, une jeune pousse se doit de le disrupter en bouleversant l'ordre établi, en cassant les codes pour évincer les poids lourds en place. Elle peut le faire par différents moyens : avec une technologie révolutionnaire, en exploitant un vide juridique... C'est notamment ce qu'ont fait Airbnb dans le secteur de l'hôtellerie, Uber avec les taxis ou BlaBlaCar sur le marché des transports.