Voyages en avion : découvrez vos droits de vacanciers

Voyages en avion : découvrez vos droits de vacanciers

Vol retardé, bagage perdu, surbooking… Quand on prend l’avion, on peut être confronté à des imprévus. Voici tout ce qu’il faut savoir pour faire valoir vos droits en cas de souci à l’aéroport.

Vol retardé

Sauf cas de force majeure (tempête de neige, orage…), si votre vol a du retard, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge (restauration, rafraîchissements, coups de téléphone, hébergement) et d’une indemnisation.

Cette protection est soumise à un certain nombre de conditions relatives au lieu de départ et d’arrivée du vol, ainsi qu’à la distance vous séparant de votre destination. Ainsi, pour être pris en charge par la compagnie, il faut que votre vol ait au moins 2h de retard. Et pour être indemnisé, le retard à l’arrivée doit être d’au moins 3h. Mais il existe bien d’autres conditions à prendre en compte, détaillées sur le site service-public.fr.

Vol annulé

Sauf cas de force majeure ou grève du personnel hors de la compagnie (contrôleurs aériens par exemple), vous avez le droit à une prise en charge et à une indemnisation en cas d’annulation moins de deux semaines avant le départ.

Pour plus de précisions, consultez le site service-public.fr.

Refus d’embarquement

Si la compagnie vous refuse l’accès à bord, en cas de surbooking par exemple, vous avez le droit à une prise en charge et à une indemnisation. Pour en bénéficier, il faut que vous vous soyez présenté à l’enregistrement avec vos billets et vos papiers en règle.

Pour connaître vos droits en détails, rendez-vous sur le site service-public.fr.

Bagages perdus, retardés ou détériorés

S’il arrive quelque chose à votre bagage une fois enregistré et placé en soute, c’est la compagnie aérienne qui est responsable (sauf si elle prouve que ce dernier comportait déjà un défaut ou que vous avez commis une faute).

Pour obtenir réparation, il faut adresser une réclamation à la compagnie aérienne par lettre recommandée avec accusé de réception. Le délai pour l’envoyer est de 7 jours en cas de détérioration et de 21 jours s’il s’agit d’une perte ou d’un retard. Passé ce délai, votre demande sera irrecevable.

Empêchement personnel

Pour être remboursé en cas d’empêchement de dernière minute (jambe cassée, impératif professionnel…), il faut avoir souscrit une assurance annulation auprès du voyagiste.

Selon votre carte bancaire et si vous avez réglé au moins une partie du voyage avec, sachez que vous êtes potentiellement assuré. Contactez votre banquier pour vous en assurer.

Guillaume Huault-Dupuy

Journaliste

Vous aimerez aussi
Voyagez autrement grâce à l'économie collaborative

Aujourd'hui, le tourisme ne se résume plus à des séjours passés à l'hôtel ou dans un club de vacances. On...

Explorer
Voyage : comment se faire rapatrier en cas de souci de santé ?

Jambe cassée, maladie rare, accident de la route… en cas d'urgence médicale au cours d’un voyage à...

Quels sont les droits et les devoirs d'un stagiaire ?

Les stages en entreprise sont un excellent tremplin vers la vie professionnelle. Ils permettent de mieux cerner ses envies et ambitions...

Le procès de Dark Vador : découvrir l'art oratoire en s'amusant

Acquitté en 2015, Dark Vador a eu droit à un procès en appel au Grand Rex le 6 décembre 2017. L’occasion pour le...

Trouvez l'info que vous cherchez