Tutoiement au travail : petit guide pour y passer sans trébucher !

Tutoiement au travail : petit guide pour y passer sans trébucher !

Le vouvoiement est généralement vu comme une marque de respect, mais dans le monde du travail, il n'est pas rare de tutoyer son supérieur, si la relation le permet. Mais dans quel cas peut-on se permettre cette familiarité ? Mode d'emploi pour éviter les impairs.

Si la question ne se pose pas vraiment en anglais, avec l'utilisation du "You", en France, il existe deux façons de s'adresser à quelqu'un. D'un côté, le tutoiement, jugé très familier, et de l'autre, le vouvoiement, considéré comme plus respectueux. Ce dernier est généralement réservé à nos aînés et à nos supérieurs hiérarchiques. Pourtant, dans les entreprises, le "tu" est de plus en plus répandu. Selon la revue Sociologie du travail, 63% des Français utilisent le "tu" avec leur supérieur direct.

Petit guide du tutoiement en entreprise

Lors de votre arrivée en entreprise, l'idéal est de vouvoyer les différentes personnes que vous côtoyez. Du côté de vos collègues, le ton devrait très vite être donné : si vous avez le même niveau dans l'entreprise et que ces derniers décident de vous tutoyer d'office, vous pouvez en faire de même sans trop vous inquiéter. En revanche, pour ce qui est de vos supérieurs hiérarchiques, la situation est un peu différente.

L'idéal est bien évidemment de commencer par le vouvoiement, en attendant de recevoir des instructions à ce sujet. Ce n'est pas à vous de décider que vous pouvez tutoyer votre entourage professionnel, et en particulier votre n+1 et toutes les personnes qui se trouvent au-dessus de vous. En revanche, si ces derniers vous indiquent que vous pouvez les tutoyer, n'hésitez pas : refuser pourrait être vu non seulement comme un manque de respect, mais aussi comme une volonté de vous tenir éloigné de vos collaborateurs.

Tutoiement ne signifie pas pied d'égalité !

Attention toutefois : en entreprise, s'il permet de renforcer la cohésion d'équipe, le tutoiement peut aussi créer un faux rapport de complicité entre les travailleurs. Même si vous vous entendez bien avec eux, vos collègues et votre employeur (ce dernier en particulier) ne sont pas vos amis. Attention donc à votre façon de vous comporter avec eux, de vous adresser à eux. Tutoiement ne doit pas rimer avec manque de respect.

La Rédaction OZZ

Journaliste

Vous aimerez aussi
Le guide ultime du départ à l'étranger

Que ce soit pour vivre de nouvelles aventures, découvrir une culture ou décrocher le job idéal, partir vivre à...

Corporate
Petit guide serein pour Parcoursup en 2019

La plateforme de vœux universitaires APB a été remplacée par Parcoursup en 2018. Quels sont les changements apparus en...

5 astuces pour meubler son logement étudiant à petit prix

Le bac en poche, vous vous apprêtez à quitter le nid familial pour poursuivre vos études. Il ne vous reste plus...

Le guide ultime des bons plans réservés aux étudiants

Pas facile de tenir son budget lorsque l'on est étudiant. Mais heureusement, ce statut permet de bénéficier de nombreuses...

Trouvez l'info que vous cherchez
Corporate

En immersion chez Papier Tigre

Parce qu'ils en avaient assez de travailler pour des clients parfois difficiles, Julien et Maxime ont décidé de se lancer dans un...

En immersion chez Papier Tigre
En immersion chez Papier Tigre