Travail, études : comment combattre le syndrome de l'imposteur ?

Travail, études : comment combattre le syndrome de l'imposteur ?

Difficile d'avoir confiance en soi lorsque l'on a l'impression de ne pas être à la hauteur. Le syndrôme de l'imposteur touche de nombreuses personnes, y compris les plus jeunes. Comment lutter contre ce phénomène ?

Avez-vous déjà entendu le syndrome de l'imposteur ? Il est possible que vous l'ayez expérimenté sans même savoir en quoi il consiste. Ce trouble, aussi connu sous le nom de syndrome de l'autodidacte, est caractérisé par une forme de doute maladif. Les personnes qui en souffrent sont toujours persuadées de ne pas être assez bien, que leur succès n'est pas mérité, quel que soit le domaine.

Un problème qui touche de plus en plus les jeunes

Pas besoin d'avoir un poste à responsabilité pour expérimenter le syndrome de l'imposteur. De plus en plus, ce sont les étudiants et les jeunes actifs qui en souffrent. Ils s'étonnent de leurs réussites, s'estiment chanceux, pensent même parfois qu'il y a eu une erreur : tout plutôt que d'accepter que ce sont leurs propres capacités qui leur ont permis de réussir. Mais le syndrome de l'imposteur a aussi un effet pervers : puisqu'ils ne s'estiment pas à la hauteur, certains jeunes refusent de se lancer dans une nouvelle aventure, qu'il s'agisse d'un concours ou d'une candidature pour l'école ou le job de leurs rêves.

Lutter contre le syndrome de l'imposteur, c'est possible

Se débarrasser du syndrome de l'imposteur n'est pas forcément facile, mais avec un peu de détermination, c'est possible. Et le premier pas pour regagner confiance en soi est de lutter contre le perfectionnisme. Rappelez-vous : un échec n'est pas la fin du monde, et même si tout n'est pas parfait, ce n'est pas un drame. Pour ce faire, n'hésitez pas à vous appuyer sur ceux qui vous aiment. Ces derniers sauront être honnêtes avec vous : vous pouvez leur faire confiance lorsqu'ils vous affirment que vous avez les capacités de faire quelque chose. Cette bienveillance est la meilleure des armes pour aller de l'avant et booster votre estime de vous.

Mais surtout, le meilleur moyen de retrouver confiance en soi et de lutter contre le syndrome de l'imposteur est de faire le point sur vos réussites. Des plus petites aux plus grandes, listez toutes les choses qui vous rendent fier. Si vous avez réussi à faire tout cela, c'est que vous êtes capables d'atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. N'hésitez plus, lancez-vous !

La Rédaction OZZ

Journaliste

Vous aimerez aussi
Le coût des études supérieures

Une fois le bac en poche, une bonne partie des Français choisit de faire des études supérieures. Mais ils sont moins nombreux...

Life
Comment concilier travail et études ?

Pour payer leur loyer ou leurs sorties, beaucoup de jeunes sont contraints de travailler pendant leurs études. Une expérience...

Quelles études sont faites pour vous ?

Lorsqu’on est jeune, il n’est pas toujours évident de choisir la filière la plus adaptée à ses envies et...

Klaxoon réinvente le travail en équipe

Basée à Rennes, la start-up Klaxoon s’est fixée un objectif ambitieux : simplifier le travail en équipe pour...

Trouvez l'info que vous cherchez
Life

OZZ le meet-up : on y était !

Le 31 mai dernier, OZZ a convié une vingtaine de jeunes à l’IBoat. L’objectif ? Booster leur confiance grâce...

OZZ le meet-up : on y était !
OZZ le meet-up : on y était !