Tout savoir sur le BAFA

Tout savoir sur le BAFA

Le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) autorise les jeunes à encadrer des enfants en colo, en centre de loisirs... Idéal pour gagner un peu d’argent tout en consolidant son CV, il est particulièrement recherché, mais il se mérite. Voici tout ce qu’il faut savoir pour l’obtenir.

À qui s’adresse le BAFA ?

Pour suivre la formation BAFA, il faut être âgé d’au moins 17 ans le premier jour de la session, mais l’inscription est possible trois mois avant.

Quelles sont les étapes à valider ?

Pour décrocher le BAFA, il faut faire preuve de motivation et de patience. Voici les trois étapes à valider :

  1. La formation générale : d’une durée de huit jours, cette session peut être effectuée en deux temps. Elle est proposée en internat ou en externat selon les organismes. Son but est simple : apprendre les notions fondamentales de l’animation (assurer la sécurité des mineurs, mettre en œuvre un projet pédagogique...)

  2. Le stage pratique : d’une durée de 14 jours, il peut être fractionné en deux sessions de quatre jours minimum. Il doit se dérouler en France dans le cadre d'un séjour de vacances ou d'un accueil de loisirs.

  3. Le stage d'approfondissement ou de qualification : pour obtenir son diplôme, le stagiaire doit choisir un thème d’approfondissement (animer la petite enfance, arts du cirque, jeux de rôle grandeur nature...) ou une qualification (surveillance de baignade, voile…). L’approfondissement dure six jours, et la qualification huit jours.

L’ensemble de la formation doit durer 30 mois maximum, et le délai entre la formation générale et le stage pratique ne doit pas dépasser 18 mois. Le processus se clôt sur une évaluation, où le jury émet un avis favorable ou non.

Où suivre sa formation ?

Pour vous inscrire, il suffit de vous rendre sur le site du BAFA. Vous y trouverez une carte de France, qui vous invitera à cliquer sur votre région de résidence. Une fois cette étape validée, il ne restera plus qu’à vous inscrire. Pour info, sachez que vous n’êtes pas obligé d'opter pour la région où vous résidez.

Quelles sont les aides financières disponibles ?

Le BAFA représente un certain investissement financier. Il faut prévoir entre 500 et 1300 euros selon les organismes de formation. Heureusement, il existe des aides financières :

  • La CAF propose un bourse de 91,47 euros pour tous les types de sessions, et de 106,71 euros pour les sessions centrées sur l'accueil des jeunes enfants.

  • Certains départements et régions proposent des aides aux jeunes qui veulent décrocher le BAFA. Alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes qui vous concernent.

Guillaume Huault-Dupuy

Journaliste

Vous aimerez aussi
MOOC : le savoir à portée de clic

Vous souhaitez apprendre à maîtriser un logiciel de retouche photo ou parfaire vos connaissances en économie sans bouger de...

Life
Ce qu'il faut savoir avant d'organiser un spectacle

N’importe qui peut organiser un spectacle, mais pas n’importe comment. Il y a des règles à respecter. Voici tout ce...

Que faut-il savoir avant d'organiser une braderie ?

Vous avez fait un gros ménage et vous vous retrouvez avec un paquet d’objets inutiles ? Vous pouvez leur donner une nouvelle vie en...

Ce qu'il faut savoir avant d'organiser un événement sportif

Vous souhaitez organiser un tournoi de foot dans votre université, ou une course à pied pour la bonne cause ? Voici quelques...

Trouvez l'info que vous cherchez