Service National Universel : qu'est-ce qui vous attend ?

Service National Universel : qu'est-ce qui vous attend ?

Port d'uniforme et activités citoyennes : voici ce qui attend les jeunes pour le Service National Universel, entré en vigueur cette année. Découvrez le programme !

Fin juin 2019, 3000 volontaires vont passer le Service National Universel pendant quinze jours. Si cette année fait figure de test, ce seront 800 000 jeunes concernés à partir de 2020. L’objectif ? "Impliquer davantage la jeunesse française dans la vie de la Nation, de promouvoir la notion d’engagement et de favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes" selon le gouvernement.

Quel est le programme ?

Le SNU aura des allures militaires. Vêtus d’un uniforme conçu pour l’occasion, les jeunes devront démarrer leur journée à 7 heures, avant d’hisser le drapeau tricolore et de chanter l’hymne national. Et ce, avant de participer aux 24 modules prévus sur les deux semaines.

Des activités qui se divisent en deux parties. La première intitulée "citoyen" s’articule autour du patrimoine, de la culture, de l’environnement et du secourisme. Pour cela, le ministère a mis en place des exercices pédagogiques via notamment des simulations, des jeux de rôle ou des débats.

Le second pôle, lui, concerne le suivi personnalisé des participants. C’est-à-dire qu’un bilan de santé complet, ainsi qu’une évaluation des compétences numériques et de la maîtrise du français seront réalisés. A l’issue de ces deux semaines, une cérémonie présidée par le préfet devrait clore en beauté cette première édition !

Logement, encadrement

Les 3000 jeunes seront répartis dans treize centres à travers la France. Puis, regroupés par dix en baraquement, ils seront responsables de leurs tâches quotidiennes comme le ménage ou la cuisine. Un tuteur sera là pour encadrer les unités et assurer un lien avec leurs familles. Pour superviser les activités et veiller à la bonne gestion du centre, des animateurs plus chevronnés et des militaires seront aussi présents.

Et après ?

A la fin du stage, les jeunes devront prendre part à une mission d’intérêt général, pendant deux semaines également, au sein d’une association ou d’une collectivité locale. Pour rappel, le SNU concerne seulement les filles et les garçons entrant dans leur 16e année.

Sources : gouvernement.fr, lesEchos, LeParisien.

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
Service volontaire européen, mode d'emploi

Le service volontaire européen (SVE) a été créé en 2014 avec le programme Erasmus+. Il permet aux jeunes...

Life
HelloAsso met le numérique au service des associations

Basée à Bordeaux, HelloAsso est une plate-forme gratuite de paiement en ligne conçue pour les associations. Charlie Tronche,...

Comment obtenir le statut national d'étudiant-entrepreneur ?

Pas facile de monter une entreprise lorsqu’on est étudiant... Heureusement, il existe un statut spécifique pour ces profils...

Qu'est-ce que le Service Civique ?

Créé en 2010, le Service Civique a pour ambition d’offrir aux jeunes l’opportunité de donner de leur temps...

Trouvez l'info que vous cherchez
Life

OZZ le meet-up : on y était !

Le 31 mai dernier, OZZ a convié une vingtaine de jeunes à l’IBoat. L’objectif ? Booster leur confiance grâce...

OZZ le meet-up : on y était !
OZZ le meet-up : on y était !