Reprenez confiance en vous avec la sophrologie !

Reprenez confiance en vous avec la sophrologie !

Respirer, se reposer, être serein(e)... c'est possible ! La sophrologie permet de se détendre et de reprendre confiance en soi. Entretien avec Catherine Héry, sophrologue professionnelle, qui nous présente sa discipline passionnante et utile !

Catherine Héry faisait partie de l'équipe de coachs présents au second Meet-Up organisé par OZZ le 22 novembre dernier à Rennes. Nous avons pu la rencontrer après son atelier afin d'en savoir plus sur la sophrologie et ses bienfaits, notamment pour la confiance en soi.

OZZ Le Mag : En quoi consiste la sophrologie ?

Catherine Héry : La sophrologie est une méthode psycho-corporelle de connaissance de soi. Le but est de se connecter à ses ressources pour mieux vivre dans son environnement, autant corporellement que mentalement. Ce que l'on appelle l'harmonie entre le corps et l'esprit.

Quel rôle joue-t-elle dans notre quotidien ?

Nous sommes dans une société qui a tendance à négliger la santé de notre corps, pas dans le sens "physique" du terme, mais dans la relation qu'on lui lie à notre esprit. Alors que toutes nos émotions passent par un ressenti corporel, à l'image du stress qui se manifeste d'abord physiquement avant que le cerveau prenne le relais, il est important pour notre santé mentale d'apprendre à se détendre.

Le cabinet de la sophrologue Catherine Héry, dans lequel elle réalise ses séances en groupe.
Le cabinet de la sophrologue Catherine Héry, dans lequel elle réalise ses séances en groupe.

Comment se pratique-t-elle ?

L'idée est de se relaxer en contrôlant sa respiration. Parallèlement, on utilise ce que l'on appelle une technique d'activation, en se focalisant sur des choses positives et en dégageant les mauvaises ondes. Cet exercice libère de l'endorphine, de la sérotonine et de la dopamine, des hormones vitales pour notre bien-être.

Peut-on dire que la respiration est le "moteur" de la sophrologie ?

Exactement, il n'y a pas de sophrologie sans contrôle de sa respiration, car tout comme le corps, elle est toujours au présent et cela nous sert d'ancrage. Contrairement à la méditation où l'on va suivre sa respiration, la sophrologie consiste à la maîtriser et à changer son rythme.

Pour quels problèmes vous sollicite-t-on principalement ?

C'est très vaste. Certains me consultent pour des problèmes de sommeil, d'autres pour des doutes personnels, ou du stress lié au travail, à un examen médical ou encore à la grossesse pour les femmes. La sophrologie s'applique pour tout le monde, quel que soit le profil de la personne ou le problème rencontré. L'enjeu est commun pour tous : apprendre à canaliser son mental dans l'instant pour éviter de souffrir, et renforcer ses ressources.

Le logo du cabinet de Catherine Héry.
Le logo du cabinet de Catherine Héry.

Comment se développe la confiance en soi ?

Elle se construit dès le plus jeune âge. Si vos parents ont été très exigeants avec vous, vous aurez tendance à garder ce même niveau d'attente, et il est donc difficile de développer une grande confiance personnelle. C'est pourquoi, il est vital de faire un travail sur vous-même pour renforcer les ondes positives et les qualités qui font la personne que vous êtes.

Existe-t-il un "mode d'emploi" de la sophrologie, ou tout dépend de l'individu en face de vous ?

Il n'y a pas de technique prédéfinie. Je peux expérimenter différentes choses avec des patients, à eux de piocher celles qui leur conviennent. Certains préfèrent quand l'exercice est plus dynamique, quand d'autres préfèrent une séance très posée, avec une respiration très ralentie. Le but est de recevoir les outils et de devenir autonome pour le faire individuellement, et surtout, régulièrement.

Quels types de profils consultez-vous le plus souvent ?

Il y a beaucoup de moins de 30 ans. Entre 30 et 40, il y a un léger creux car les gens ont généralement moins de temps à consacrer avec la vie professionnelle et familiale à gérer, mais on les retrouve justement après la quarantaine. J'interviens aussi auprès des personnes âgées, dans une maison de retraite où la moyenne d'âge est de 85 ans. Elles connaissent aussi une forme de stress à cause de la peur de mourir, de perdre son/sa conjoint(e), ou de faire le deuil de sa maison. Ces séances leur procurent un bien fou. Quant aux enfants, la sophrologie peut les concerner dès l'âge de six ans, car avant, ils sont beaucoup moins réceptifs.

Et le cabinet pour les séances individuelles.
Et le cabinet pour les séances individuelles.

Quelles sont les différences lorsque vous travaillez en groupe ou en individuel ?

Personne ne perçoit la sophrologie de la même manière, certains vont plus ou moins préférer telle ou telle méthode. Comme je disais, à eux de sélectionner les techniques qu'ils préfèrent. C'est pourquoi en groupe, je travaille autour d'une thématique. Quant aux séances individuelles, je me focalise vraiment sur les "problèmes" du patient pour lui proposer l'exercice le plus personnalisé possible.

Existe-t-il d'autres moyens pour retrouver les bienfaits de la sophrologie ?

Il y a des sensations que l'on peut retrouver dans le sport, car nous sommes avec le corps au présent et nous dégageons de l'énergie. Sauf pour la course à pied qui entraîne une routine et donc notre attention se concentre souvent sur autre chose. La petite astuce dans ce cas est de focaliser son attention sur une couleur.

Enfin, quels conseils donneriez-vous pour que la sophrologie soit la plus efficace possible ?

Pour que la sophrologie apporte ses effets sur le long terme, il faut savoir la pratiquer seul(e), et régulièrement. C'est pourquoi il n'y a pas de mode d'emploi à proprement dit, j'invite tous les intéressés à assister à une séance pour connaître différentes techniques. Reproduisez et répétez les exercices chez vous, puis vous verrez que vous détendre, vous vider l'esprit et reprendre une dose de confiance en vous deviendront une habitude.

Pour plus d'informations sur la sophrologie, et assister à une séance avec Catherine Héry à Rennes, rendez-vous sur son site officiel !

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
La confiance en soi, ça se travaille !

Les intervenants du premier meet-up organisé par OZZ à Bordeaux nous ont donné leurs conseils pour rester confiant en toutes...

Life
Colorimétrie, kinésique... ces techniques pour prendre confiance en soi

Faire attention à son langage corporel, ou encore aux couleurs de sa tenue… La confiance en soi n’est pas qu’une affaire...

5 conseils pour prendre confiance en soi

Les intervenants du premier meet-up OZZ nous ont livré leurs conseils pour prendre de l’assurance. Nous les avons compilés pour...

"Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre"

"Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre" Johann Wolfgang von Goethe

Trouvez l'info que vous cherchez
Life

OZZ le meet-up : on y était !

Le 31 mai dernier, OZZ a convié une vingtaine de jeunes à l’IBoat. L’objectif ? Booster leur confiance grâce...

OZZ le meet-up : on y était !
OZZ le meet-up : on y était !