Quelles formations pour travailler dans la musique ?

Quelles formations pour travailler dans la musique ?

Vous souhaitez faire de la musique votre vie ? Pour être interprète ou ingénieur du son, le passage par une formation peut beaucoup vous apporter en termes d'apprentissage et de contacts pour l’insertion professionnelle.

Ecoles d'audiovisuel

Les écoles d'audiovisuel accueillent les élèves dès la sortie du bac et leur permettent de décrocher un diplôme de niveau bac+2 à bac+5. Au programme ? des cours d’ingénierie des systèmes sonores, de mixage, de montage pour ne citer qu’eux, mais aussi la création d’œuvres audiovisuelles avec de nouvelles techniques.

La théorie et la pratique occupent une place équivalente alors qu’un stage en entreprise s’ajoute au cursus. De nombreuses entreprises du secteur culturel, des médias et des studios d’enregistrement recherchent ces compétences. Parmi les meilleures formations audiovisuelles, retrouvez l'ESRA à Rennes, ou encore l'Institut International de l'image et du son présent à Paris et à Bordeaux.

Conservatoires et écoles spécialisées

Pour suivre une formation purement musicale, il existe de nombreux conservatoires en France qui proposent un cycle de deux à quatre ans, et délivrent un Diplôme d’Etudes Musicales.

Quant aux CNMSD (Conservatoire Nationaux Supérieurs de la Musique et de la Danse), ils sont perçus comme les plus réputés. Présents à Paris et à Lyon, l’admission y est très sélective. La formation propose trois cycles d’étude : un premier qui conduit au Diplôme National Supérieur Professionnel, puis deux années supplémentaires pour obtenir le grade de master dans la spécialité suivie. Enfin, le troisième cycle débouche sur un doctorat.

Ecoles spécialisées

Suivant le même principe que les conservatoires, des écoles privées forment également les musiciens de demain et les préparent aux concours internationaux. C’est le cas de l’Ecole Normale de Musique de Paris, du CIAM à Bordeaux, ainsi que du CFPM à Rennes qui proposent une formation sur trois ans autour d’ateliers de création. L’admission dans ces écoles se fait sur concours et nécessite des frais de scolarité oscillant entre 3000 et 7 000 euros l’année.

Licence de musicologie à la fac

L’université permet aussi d’étudier le quatrième art, avec la licence en musicologie. Les établissements sont très nombreux à proposer cette formation, notamment à Rennes 2 ou à Bordeaux-Montaigne. Contrairement aux conservatoires et aux écoles privées, la théorie occupe davantage de place face à la pratique, c’est pourquoi il est conseillé de suivre en parallèle des études au conservatoire. Néanmoins, un master en musicologie peut vous ouvrir des portes en tant que compositeur, interprète et appuie votre crédibilité pour tous les métiers liés au secteur musical.

Il n'y a plus qu'à faire vos gammes !

Sources : Diplomeo, Studyrama, Meilleures-licences.

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
Travailler à l'étranger : les bons réflexes

Travailler à l'étranger présente bien des avantages, notamment pour booster un CV. Mais avant de passer le pas, il faut un...

Étudier
Quelle formation pour travailler dans le cinéma ?

Entre les écoles privées, publiques, les universités ou même les BTS, quelles études choisir pour apprendre les...

Quelles formations pour travailler dans la mode ?

Créateur, styliste, modéliste : la mode est un milieu qui fait rêver de nombreux jeunes aspirant à devenir le Yves Saint...

3 compétences à travailler avant d'entrer dans la vie active

Décrocher un diplôme, c’est bien, mais il y a un gouffre entre les études et le monde professionnel. Pour aborder votre...

Trouvez l'info que vous cherchez