Netatmo, la start-up qui révolutionne nos maisons !

Netatmo, la start-up qui révolutionne nos maisons !

Précurseur de la maison "intelligente", Netatmo anticipe les solutions du futur pour rendre votre domicile plus sûr, plus confortable et plus économe grâce à ses objets connectés. La vice-présidente marketing, Virginie Golicheff, nous fait découvrir cette start-up au potentiel très prometteur.

OZZ le Mag : Quel est le concept de Netatmo ?

Virginie Golicheff: Netatmo est une société créée en 2011 qui propose des produits pour une maison plus sûre et plus confortable. Notre créneau est la "maison intelligente et connectée". Nous avons une stratégie B2C avec quatre catégories de produits : la sécurité, la météo, l'énergie et la qualité de l'air.

En quoi nos maisons nécessitent-elles tant ces objets connectés ?

Tout d’abord pour des raisons de sécurité, avec nos caméras reliées au téléphone qui permettent de reconnaître les visages et de vous prévenir en cas d’intrusion d’un individu. Il y a aussi une raison économique avec notre thermostat connecté qui permet de chauffer le domicile seulement quand vous êtes présents. Enfin, il y a globalement une notion de confort vitale pour nos maisons, c’est pourquoi nous nous intéressons également à la qualité de l’air ou à la météo personnalisée.

La caméra intelligente connectée qui permet de reconnaître les visages et de vous prévenir en cas d'intrusion.
La caméra intelligente connectée qui permet de reconnaître les visages et de vous prévenir en cas d'intrusion.

Netatmo a remporté plusieurs prix lors du CES, l’un des plus grands salons dédiés à l’innovation technologique. Comment expliquez-vous ce succès ?

Je pense que notre succès s’explique par la simplicité et l’utilité de nos produits. Rien n’est gadget, car nos objets trouvent une vraie place dans notre quotidien. Notre ADN est le suivant : créer des produits répondant à un vrai besoin journalier, avec un fonctionnement très simple et un design intemporel.

Aujourd’hui, on entend de plus en plus parler des objets connectés. On peut dire que Netatmo a été visionnaire sur ce coup ?

Nous avons anticipé les solutions de demain en répondant à un vrai problème : la sécurité et le confort de nos maisons. Alors que de nos jours, tout se digitalise et se dématérialise, il était vital de mettre l’internet des objets (IoT) au service de nos maisons.

Comment s’est faite la connexion avec le célèbre designer Philippe Starck ?

Après avoir lancé notre premier produit en 2012, la station météo, nous avions voulu faire appel à Philippe Starck pour lui proposer une collaboration. L’idée était d’apporter une vraie touche esthétique à nos produits pour qu'ils puissent se fondre parfaitement dans nos maisons et séduire nos clients. Il a alors accepté, et c’est comme cela qu’il a désigné notre deuxième produit, le thermostat connecté sorti en 2013.

Le capteur d'air, qui permet de mesurer la qualité de l'air qui circule dans votre maison.
Le capteur d'air, qui permet de mesurer la qualité de l'air qui circule dans votre maison.

Parmi les objets conçus, lesquels ont rencontré le plus de succès ?

C’est assez égal, difficile d’en sortir un du lot. Nos objets ont toujours suscité l’intérêt de nos clients, bien que les cibles soient différentes. Certains se tournent plus vers nos caméras pour l’aspect "sécurité", tandis que d’autres s’intéressent à l’énergie économe avec nos thermostats connectés.

Pouvez-vous nous parler d’une prochaine création en cours ?

Il y a une nouveauté qui arrive mais c’est un secret professionnel. Nous sommes obligés d’attendre le prochain salon CES en 2019 pour dévoiler notre nouveau produit. Un peu de patience, vous verrez !

Comptez-vous travailler pour une autre clientèle comme les entreprises ou l’automobile par exemple, ou allez-vous rester focalisés sur les domiciles ?

Nous allons rester sur les maisons, mais en travaillant également en B2B, notamment pour les promoteurs immobiliers. Alors que nous étions partenaires avec Legrand depuis 2016, nous venons tout juste d’être rachetés par le groupe le mois dernier. Ensemble, nous comptons créer une collection de prises et d’interrupteurs connectés.

La station météo, avec la version intérieure (gauche) et la version extérieure (droite).
La station météo, avec la version intérieure (gauche) et la version extérieure (droite).

De 2011 à aujourd’hui, comment a évolué la structure de l’entreprise ?

Nous étions une vingtaine lors du lancement en 2011. Deux ans après, une levée de fonds de 4,5 millions d’euros a été faite, et Netatmo a pris une toute autre ampleur, nous sommes désormais 250 employés. D’autant plus que, depuis le rachat par Legrand, il devrait y avoir encore un accroissement des structures et une augmentation du nombre de salariés dans les mois et les années à venir.

Quels profils recherche Netatmo pour travailler dans cette industrie de l’objet connecté ?

Netatmo fait partie d’un secteur très technique qui se développe constamment. C’est pourquoi nous recherchons principalement des ingénieurs intéressés par le produit. En revanche, l’âge n’est pas pris en compte, seule la motivation sera scrutée.

Le thermostat connecté directement à votre téléphone.
Le thermostat connecté directement à votre téléphone.

Netatmo et ce secteur vous intéressent ? Pour plus d'informations, rendez-vous sur leur site officiel !

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
L'écosystème des start-up en France

Vous avez toujours voulu travailler dans une start-up mais vous n'y connaissez rien ? Ça tombe bien, nous avons compilé pour vous les...

Entreprendre
Leetchi : du projet étudiant à la start-up florissante

Vous connaissez sûrement Leetchi, la plus célèbre des cagnottes en ligne. Lancée en 2009 par Céline Lazorthes,...

Kollori redonne des couleurs à nos bureaux

Créée en décembre 2012, la société Kollori s’est très vite imposée comme un acteur...

Idée reçue: "Pour travailler en start-up, il faut s'installer à Paris"

On entend souvent dire qu'il faut s'installer à Paris pour espérer travailler en start-up. Bien que la capitale rassemble beaucoup...

Trouvez l'info que vous cherchez