Freelance : 4 conseils avant de se lancer

Freelance : 4 conseils avant de se lancer

Pas de patron, pas d’horaires imposés, pas de bureau attitré… sur le papier, le travail en freelance fait rêver. Mais en pratique, c’est plus compliqué. Pour ne pas déchanter, nous vous livrons quelques conseils avant de vous lancer.

Privilégiez la passion

Pour tenir en tant que travailleur indépendant, mieux vaut être passionné par son métier, car il aura tendance à se mêler à votre vie privée. En général, un freelance ne compte pas ses heures. Il part en vacances quand ses clients le lui permettent et n’hésite pas à travailler le week-end, en cas d’urgence. Alors si vous n’êtes pas convaincu par votre projet professionnel, mieux vaut renoncer. En plus, si vous aimez votre métier, vous ferez mieux votre travail, et vous serez mieux placé pour séduire de potentiels clients. Il n'y a pas de secret.

Soyez ambitieux

Dans une entreprise, la pression exercée par vos supérieurs vous pousse à vous dépasser. Mais quand vous vous retrouverez tout seul devant votre bureau, il vaudra mieux être motivé pour avancer. Mettez vous dans la tête que devenir freelance n’est pas une solution de facilité, au contraire. Alors soyez ambitieux, travaillez dur, prenez conscience de votre valeur, et les clients ne pourront qu’être séduits. Au niveau des tarifs, même chose, ce n’est pas parce que vous débutez que vous devez fixer des prix largement en-dessous de ceux de vos concurrents. Au contraire, cela pourrait passer comme un manque de sérieux.

Développez votre sens de l’organisation

Un freelance est souvent livré à lui-même. Alors si vous ne vous sentez pas capable d’organiser votre temps, de gérer toutes les démarches administratives inhérentes à la gestion d’une entreprise, ou de payer vos impôts en temps et en heure, ça risque d’être compliqué. Pour commencer doucement, on vous conseille d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur. C’est le plus avantageux et le plus simple à mettre en place. Le seul inconvénient, c’est si vous gagnez trop d’argent : vous ne pourrez pas dépasser les 33 200 euros de chiffre d’affaires par an pour les prestations de services, et 82 800 pour l’achat-vente. Mais il y a pire comme problème n'est-ce pas ?

Faites-vous connaître

Vous aurez beau être le meilleur dans votre domaine, si personne ne vous connaît, vous n’arriverez pas à percer. La première chose à faire avant de vous lancer est de développer votre réseau. Commencez par contacter les personnes que vous connaissez dans votre domaine, pour recueillir leurs conseils, puis partez à la rencontre des acteurs de votre secteur. Participez à des salons, des expositions, des workshops… Bref, montrez-vous dans tous les événements clés de votre branche, discutez avec les personnes présentes, offrez leur votre carte de visite. C’est le meilleur moyen de trouver des clients potentiels. Et bien sûr, soignez votre image sur Internet : ouvrez un site web, une page Facebook, un compte Twitter, soyez actif sur Linkedin... 

Guillaume Huault-Dupuy

Journaliste

Vous aimerez aussi
Start-up : best of des 5 conseils phares d'entrepreneurs pour se lancer

Bien s’entourer, ne pas s’isoler avec son idée… Alors qu’OZZ part chaque mois à la rencontre...

Entreprendre
Association étudiante, on ose se lancer !

Créer ou intégrer une association étudiante permet de vivre une expérience enrichissante. C'est l'occasion d'apprendre...

Idée reçue : "Il faut beaucoup d'argent pour lancer une entreprise"

Il est toujours plus facile de devenir entrepreneur lorsqu’on dispose de fonds confortables pour démarrer son activité. Mais il...

Idée reçue : "Il faut une idée révolutionnaire pour lancer son entreprise"

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas obligatoire d'avoir une idée inédite pour se lancer dans le monde de...

Trouvez l'info que vous cherchez