Faguo, ou quand la mode française s'engage pour le climat

Faguo, ou quand la mode française s'engage pour le climat

Un arbre planté pour chaque vêtement acheté : telle est la politique de Faguo, une marque de mode 100% française qui s'engage pour l'environnement. Alors que la société fête ses dix ans cette année, la responsable de la communication, Joanna Rosaz, a accepté de répondre à nos questions.

OZZ Le Mag : Tout d’abord, présentez-nous Faguo en quelques mots

Joanna Rosaz : Lancée en 2009, Faguo est une marque de mode française qui crée des pièces intemporelles du vestiaire, à travers des collections de chaussures, de bagagerie et de prêt-à-porter. Dans une démarche responsable, pour chaque Faguo acheté, un arbre est planté en France. Aujourd'hui, notre forêt compte plus d’un million d’arbres grâce à votre soutien !

Comment est née l’idée ?

Les deux fondateurs, Frédéric et Nicolas, ont fait connaissance pendant leurs études à Paris, avant de partir ensemble en échange universitaire à Pékin. C’est au cours de ce voyage qu’ils décident de monter leur propre marque de chaussures. L’idée était de faire des baskets basiques, qui puissent être portées au quotidien. En hommage à ce pays inspirant, ils choisissent le nom "Faguo", la prononciation de "France" en mandarin. Motivés par leur envie d'aller toujours plus loin, ils ont réussi à faire passer Faguo du statut de projet étudiant à celui d’une start-up française, jusqu'à devenir une marque de mode complète et dynamique.

A qui s’adresse Faguo/quelle est la cible ?

Nous souhaitons habiller les "everyday adventurers". Ce sont de jeunes urbains qui vivent l'instant présent et apprécient les choses simples. Acteurs de leur vie, ils sont enthousiastes et toujours partants pour se lancer dans un nouveau projet pro ou défi personnel. Ces aventuriers du quotidien recherchent un dressing à la fois responsable et soigné. Ils sont avant tout respectueux de l'environnement et sont à la recherche de marques dont ils partagent les valeurs, animés aussi par l’envie de soutenir une jeune marque française.

Pourquoi cet engagement lié à l’environnement ?

En tant que témoins de l'état de notre environnement, nous souhaitions agir à notre humble échelle. En choisissant d'inscrire cette notion de responsabilité dans notre ADN de marque, nous nous engageons à développer des actions concrètes. C'est pourquoi nous parlons de marque "responsable". C’est-à-dire que nous affichons avec transparence nos procédés de production, bien que nous sommes dans une recherche constante d’amélioration.

Quels sont justement vos points à améliorer ?

Nous avons trois grandes préoccupations. D'abord d'un point de vue social, en réalisant un audit et un suivi régulier de nos usines. Mais aussi pour l'aspect économique, en cherchant à acheter et vendre au prix le plus juste. Et enfin, environnementalement parlant, grâce à notre bilan qui nous aide à réduire et compenser notre empreinte carbone.

L'une des fôrets dans laquelle FAGUO plante un arbre pour chaque produit acheté.
L'une des fôrets dans laquelle FAGUO plante un arbre pour chaque produit acheté.

Plus concrètement, quels résultats vous a donné ce bilan ?

Il nous a permis de connaître l’impact de nos produits sur l’environnement. Nous sommes arrivés au résultat qu'une paire de Faguo est équivalente à 6kg de CO2. C'est pourquoi nous procédons au reboisement de terrains en friche non valorisés, afin que ceux ci deviennent des terrains forestiers, accessibles à tous. Depuis 2009, plus d’un million d’arbre ont été plantés ! Le bouton en noix de coco présent sur chaque produit en est d'ailleurs le symbole.

De la conception à la distribution, quelles sont les étapes de production ?

Nous rassemblons d'abord les tendances pour choisir un thème qui orientera notre gamme de couleurs, les imprimés, les matières et les détails. Puis, nous envoyons les prototypes auprès des usines avant de valider la collection définitive. Ensuite, place à la production dans nos ateliers. Une fois la conception et le contrôle réalisés, chaque modèle est mis sous son packaging. Enfin, toute la collection est expédiée par bateau jusqu’à notre entrepôt, ce qui limite notre empreinte carbone. Par la suite, tous nos modèles sont envoyés dans nos boutiques, chez nos distributeurs ou chez le client.

La boutique FAGUO à Bordeaux, au 79 rue Sainte-Catherine (33000).
La boutique FAGUO à Bordeaux, au 79 rue Sainte-Catherine (33000).

Quelles contraintes a pu connaître Faguo dans son développement ?

Les difficultés sont toujours nombreuses, mais c’est surtout aux créateurs de les surmonter ! Améliorer la qualité, essayer de trouver de nouvelles solutions logistiques et écologiques… tout en gérant les prises de décisions importantes pour l’entreprise. Cependant, chez Faguo, nous n’avons pas dû faire de concessions particulières car, dès le début, les fondateurs ont créé un modèle qui ne rentrerait pas en conflit avec la croissance espérée de la marque.

Comment a évolué Faguo depuis sa création en 2009 ?

Au départ, la volonté de Faguo était de créer un modèle de baskets iconique. Puis le projet a considérablement évolué. D'abord en 2011, nous lançons notre gamme de bagages et d'accessoires qui s'avérera une réussite, car, deux ans plus tard, nous étions commercialisés dans 280 points de vente en France et présents dans 24 pays. Ensuite, Faguo a créé sa première collection de textile ainsi qu'une gamme de chaussures de villes. Symbole de notre succès : nous avons planté notre 300 000ème arbre pour notre cinquième anniversaire ! Puis grâce à une campagne de crowdfunding, nous avons fièrement ouverts notre première boutique dans le Marais en 2015. Conscient de notre impact environnemental et cherchant à le diminuer, nous avons aussi remis à jour notre bilan carbone en 2016.

Aujourd'hui, quelle est la structure de Faguo ?

Faguo est actuellement constitué d'une équipe de 60 personnes réparties au siège et en boutiques. Nous sommes présents dans plus de 300 points de vente en France et dans 24 pays à l’étranger. En 2018, nous avons clôturé l’année avec un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros !

Quels sont vos objectifs à court et à long terme ?

Notre but est de consolider notre réseau de distribution en ouvrant trois nouvelles boutiques en régions et de continuer à planter nos arbres dans nos grandes forêts. D'ici 2024, nous comptons développer une gamme en coton recyclé en la déclinant sur nos différents types produits. Voulant agir contre le gaspillage, nous utiliserons un packaging plus respectueux de l'environnement en optant pour un papier recyclé (et recyclable). De plus, une quarantaine de boutiques supplémentaires devraient ouvrir leurs portes aux quatre coins de la France avec un challenge de 24 millions d’euros de chiffres d’affaires !

Enfin, quels conseils donneriez-vous aux jeunes souhaitant se lancer dans le textile ou l’entrepreneuriat ?

Il ne faut pas avoir peur de parler de son idée autour de soi, tout en écoutant les conseils. Se faire accompagner dans une telle aventure est essentiel ! Pouvoir compter sur les parcours divers et variés a été très important pour nous afin de porter nos idées et qu’elles se concrétisent ! Chez Faguo, notre devise est simple : "soyez entrepreneurs de vous-mêmes". Alors, lancez-vous, car une aventure riche en péripéties vous attend !

Le textile, la vente, et la cause environnementale vous intéressent ? Pour postuler ou consulter les produits Faguo, c'est ici !

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
Quitter le domicile familial : mode d'emploi !

Que ce soit pour les études, par amour ou par nécessité, nombreux sont les étudiants contraints de partir de chez leurs...

Entreprendre
Service volontaire européen, mode d'emploi

Le service volontaire européen (SVE) a été créé en 2014 avec le programme Erasmus+. Il permet aux jeunes...

Et les 10 meilleures écoles et universités françaises sont...

Comme lors de chaque fin d'année, le magazine Times Higher Education dévoile son classement des meilleures écoles et...

Quelles formations pour travailler dans la mode ?

Créateur, styliste, modéliste : la mode est un milieu qui fait rêver de nombreux jeunes aspirant à devenir le Yves Saint...

Trouvez l'info que vous cherchez