Comment créer sa marque de vêtements ?

Comment créer sa marque de vêtements ?

Vous souhaitez vous lancer dans le textile et créer votre propre ligne de vêtements ? Etude de marché, identité de la marque, ou encore business plan : beaucoup d'éléments sont à prendre en compte avant d'espérer voir des individus porter votre collection sur le dos !

Lancer sa propre ligne de vêtements est un projet excitant et ambitieux mais qui demande un gros travail de préparation en amont. Outre l'identité de la marque et la conception des habits, il est vital de faire au préalable une étude de marché, d'examiner ses besoins matériels et d'établir un business plan avant de se jeter à l'eau.

Analyser le marché du textile

Réalisez une étude du marché du textile afin de valider ou non la fiabilité de votre projet. Pour cela, observez la concurrence, les tendances d’achat du moment, les goûts spécifiques de votre cible clientèle, et n’hésitez pas à aller à la rencontre de d’autres créateurs afin d’échanger sur vos projets respectifs, cela ne peut qu’être bénéfique pour vous, plutôt que de s’isoler avec son idée. Néanmoins, ne dévoilez pas toutes les informations liées à votre marque, restez discrets afin de ne pas vous faire voler votre concept.

Plus globalement, renseignez-vous sur la taille du marché, le taux de croissance, les chiffres de ventes des concurrents, le fonctionnement de la distribution et la réglementation de la commercialisation du produit.

L’identité de la marque

Ensuite, il faut définir la véritable identité de votre marque. Quel type de vêtement voulez-vous créer ? Et pour quelle clientèle ? Avant même de dessiner les premiers modèles, il faut déterminer votre ligne conductrice qui différenciera votre marque des autres. Trouvez un nom original, accrocheur mais aussi cohérent avec les vêtements et l’identité que vous souhaitez refléter.

Derrière le nom, c’est toute une stratégie de communication qu’il faut entretenir. Il faut montrer aux clients ce qu’évoque la marque, à travers une histoire que vous communiquerez sur les publicités physiques et digitales. Ainsi, créez une charte graphique et un logo exclusif, en lien avec l’esprit de la marque.

Main d’œuvre et besoins matériels

Particulièrement dans le textile, il est judicieux de s'entourer de photographes, de développeurs web et de community manager afin de rendre visible votre marque sur le marché, autant via la publicité physique que digitale.

Côté matériel, le choix de vos fournisseurs sera capital. Renseignez-vous sur la qualité des outils de couture, des tissus et autres matières que vous allez utiliser pour confectionner vos vêtements. Enfin côté logistique, vous pouvez soit vous joindre à un atelier existant, ou vous installer dans un atelier indépendant.

Business plan

Il faut choisir un modèle économique amené à générer de la valeur et de la rentabilité. Calculez les bénéfices potentiels en fonction des dépenses liées à la production, de la conception à la distribution en passant par la fabrication. Ces calculs vont vous permettre de définir la politique de prix de la marque.

Pour résumer, il y a trois grandes étapes à suivre : valider la fiabilité de son projet, mesurer ses besoins de financement, établir la politique de prix de sa marque.

Pour le financement, il est bien de prévoir un budget sur trois à cinq ans en guise de premier cycle. La création d’une marque de vêtements nécessite un capital de départ assez important, outre vos fonds personnels, vous pouvez démarcher auprès des banques, des investisseurs mais aussi bénéficier de subventions avec le crédit d’impôt recherche (CIR) ou le crédit d’impôt innovation (CII).

Forme juridique

En fonction de la taille humaine de votre entreprise et du business plan choisi, il faut choisir la forme de société la plus adaptée. Combien de personnes font partie du projet ? Quels statuts leur donner ? Qui est associé ? A vous d'y répondre afin d'opter pour la structure adéquate parmi la microentreprise, l’EURL, l’EIRL ou encore la SARL.

Prenez le temps d’évaluer les conséquences sociales et fiscales ainsi que les obligations égales imposées par la forme juridique. Pour vous aider, consultez notre article consacré aux différentes structures d’entreprises.

Etape finale : le dépôt de la marque

Une fois la forme juridique choisie, votre entreprise est prête, il n’y a plus qu’à déposer votre marque pour la rendre officielle, et exclusive. Le dépôt auprès de l’INPI permet de protéger sa marque, c’est-à-dire qu’en cas d’imitation ou de contrefaçon, vous serez armé légalement pour vous défendre.

C’est pourquoi il faut préciser clairement quels produits doivent être déposés et protégés en faisant une recherche de disponibilité, ce qui détermine ou non votre droit de dépôt. Vous aurez ensuite un formulaire à remplir que l’INPI examine avant de vous délivrer un certificat d’enregistrement qui officialise le dépôt de votre marque.

Il semble que vous ayez toutes les clés pour devenir le Virgil Abloh de demain, à vous de jouer !

Vincent Villemer

Journaliste

Vous aimerez aussi
Créer une entreprise innovante : l'accompagnement des technopoles

Monter sa boîte n’est pas une entreprise facile, surtout lorsqu’on est jeune. Mais que les créateurs en herbe se...

Entreprendre
Comment créer son association ?

Que l’on soit étudiant ou entrepreneur, on a tous une bonne raison de créer une association. Si vous souhaitez passer le pas,...

Créer une entreprise : un emploi d'avenir !

Vous vous êtes réveillé ce matin avec une idée de business en or et vous comptez créer votre...

Hopen Project crée du lien entre les générations

Fondée en 2015 à Bordeaux par trois passionnés de technologie, Hopen Project veut connecter les générations...

Trouvez l'info que vous cherchez