3 bonnes raisons d'étudier... à Edimbourg

3 bonnes raisons d'étudier... à Edimbourg

La capitale écossaise a toujours été l’une des destinations préférées des étudiants français dans le cadre de leur scolarité. Cependant, l’annonce du Brexit risque d’avoir un impact sur leur présence dans les universités écossaises. Jusqu’au 31 décembre 2020, fin de la période de transition du Brexit, les étudiants pourront tout de même continuer à s’y rendre en conservant les mêmes droits. Voici donc 3 bonnes raisons de partir étudier à Edimbourg (avant qu’il ne soit trop tard !)

Une scolarité gratuite

Partir étudier en Ecosse, c’est choisir une scolarité gratuite ! En effet, les frais de scolarité sont intégralement pris en charge par le programme SAAS qui finance la scolarité des citoyens de l’Union européenne, soit 2200 euros pris en charge par l’organisme. De plus, le programme ERASMUS peut aussi accorder des bourses. Ainsi, les étudiants de l'Union européenne n’ont qu’à payer leur logement et leurs frais sur place (courses, sorties…). Et ça, c’est un bel avantage.

Une ville étudiante dynamique

La population étudiante est très développée à Edimbourg. Résultat ? L’ambiance y est festive, notamment grâce à de nombreux établissements dédiés au divertissement : bars, restaurants, boîtes de nuit… Les campus des universités sont aussi de véritables petites villes, avec des cafés, des clubs, des supérettes et des logements. À Edimbourg le coût de la vie est aussi raisonnable, avec des logements accessibles à partir de 300 £ (soit environ 340 euros) ce qui permet de dépenser ses économies ailleurs qu’en loyer.

Un enseignement différent

L’Écosse possède un système scolaire conçu de manière à ce que l’étudiant puisse s’épanouir dans ses études. Pour ce faire, les effectifs sont réduits, tant dans les amphithéâtres que lors des tutorials (équivalents des Travaux Dirigés français). Ces cours en petit comité permettent aux élèves d’interagir entre eux et avec leurs professeurs, qui sont généralement très impliqués dans la scolarité de leurs élèves. Avec seulement quinze heures de cours hebdomadaires, les plannings laissent à l’étudiant tout le loisir de participer à la vie associative des universités, ou de partir à la découverte de la culture anglo-saxonne.

La Rédaction OZZ

Journaliste

Vous aimerez aussi
Covoiturage : 5 bonnes raisons de s'y mettre

Popularisé en France par BlaBlaCar, le covoiturage fait désormais partie des moyens de transport privilégiés par les...

Explorer
Travailler à l'étranger : les bons réflexes

Travailler à l'étranger présente bien des avantages, notamment pour booster un CV. Mais avant de passer le pas, il faut un...

3 bonnes raisons d'aller étudier... à Berlin

Envie d’une expérience à l’étranger ? La capitale allemande fait partie des destinations phares pour les...

3 bonnes raisons d'étudier... à Rennes

Avec ses maisons médiévales à colombage, ses espaces verts et ses 200 000 habitants, Rennes est une ville où il fait...

Trouvez l'info que vous cherchez